Conférences de Fabrice Glogowski

Les équipes d’animation pastorale de Colfontaine et de Frameries-Quévy ont le plaisir de vous inviter à deux conférences données par Fabrice Glogowski.

Ces deux conférences d’une heure trente peuvent être suivies séparément, la deuxième reprend de manière très succincte des éléments de la première pour aller plus loin.  L’idéal serait évidemment de suivre les deux.


1ère conférence intitulée : « Regards croisés »

Où et quand ?

LE 26 Janvier 2018 à 19H30

en « LA MAISON PAROISSIALE »

Place de l’église, 6 à 7080 Frameries

Culture des jeunes / pastorale nouvelle ?

Pendant presque deux décennies, de nombreuses enquêtes nous ont présenté les caractéristiques des jeunes, des adolescents.  Même si le bien-fondé de certaines doit être remis en question, il est urgent de nous pencher sur cette jeunesse que nous côtoyons au jour le jour mais que nous ne rencontrons plus beaucoup dans nos paroisses.  « Où sont les jeunes ? » disait assez tristement un paroissien âgé en cette veillée de Noël.  Pour comprendre ces différents « jeunes » dont nous parlons régulièrement, il faudrait tout d’abord les connaître et porter un regard non pas critique mais positif et réaliste sur leur évolution.  On ne s’adresse pas aux jeunes aujourd’hui comme on le faisait hier ou comme on le fera demain.  Il ne faut pas nécessairement adopter leur « culture » mais essayer de s’adapter pour mieux entrer en relation.  Ce défi doit interroger nécessairement la façon dont nous entrevoyons la pastorale.  Est-il encore temps ?…


Seconde conférence intitulée : « Etre à l’écoute du Christ comme modèle pédagogique tant en pastorale que pour l’enseignement. »

Où et quand ?

Le 23 février 2018 à 19h30

en la « Belle-Maison »

Rue Belle-Maison, 2 7340 Pâturages

Jésus de Nazareth, dans un contexte socio-politique difficile, en opposition aux partis religieux en présence, transmet un message qui paraît rebelle et iconoclaste pour son époque.  Malgré les difficultés, il réussit à communiquer son message.  Il transforme un groupe d’hommes et de femmes – des pécheurs au filet, des paysans peut-être illettrés, un traître en puissance et un collecteur d’impôts corrompu – en une équipe performante qui posera les bases de l’« Eglise ».  Il a développé, pour ce faire, un ensemble de procédés pédagogiques dont nous pouvons nous inspirer encore aujourd’hui tant dans l’enseignement que dans la pastorale qu’elle soit paroissiale ou scolaire.  Quels sont-ils ?…

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.