Edito

Pendant que la rentrée suit son cours, nos cœurs peuvent être encore pleins des belles choses que nous a offert l’été. Pour ma part, je repense à cette belle activité du diocèse pour les jeunes, les «Pèlerins des maïs», dont vous pouvez voir un aperçu en cliquant ici. C’est bon de se souvenir de ce qui nous a nourri, d’en amplifier le prolongement dans notre cœur, de rester reconnaissant. Nous pourrions nous asseoir un moment et dire : Seigneur, qu’est-ce que tu m’as montré de ta vie ces dernières semaines ? Comment as-tu cherché à me tirer de mes torpeurs ou de mes ténèbres ? Merci !

abbé Christophe

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.