Pour ce dimanche du Bon Pasteur, où l’on prie spécialement pour demander au Seigneur des vocations, nous nous retrouvons depuis l’église Notre-Dame de Wasmes. C’est l’occasion de confier à Notre-Dame nos unités pastorales, en ce début du mois de Marie.

Les lectures sont accessibles sur le site de l’aelf, et la prière pour les vocations sur le site de la pastorale des vocations.

Bon dimanche à tous ! Dans les images du morceau après l’homélie, il y a une mosaïque du Bon Pasteur dans un mausolée des années 400 à Ravenne, un porte de tabernacle de l’église Saint-Eugène à Paris, et une représentation du Bon Pasteur des années 200 dans la catacombe Saint-calixte à Rome.

Les vitraux sont ceux qui sont restés de l’ancienne église Notre-Dame après l’incendie. Celui de l’offertoire raconte l’histoire de Notre-Dame de Wasmes enjoignant au chevalier Gilles de Chin d’aller délivrer une jeune fille (la future Pucelette) inquiétée par le dragon de la vallée. C’est l’origine de la légende du Doudou de Mons.

Modifié dernièrement: 3 mai 2020