La procession

Née de la volonté de participer à la Procession multiséculaire du Car d’Or à Mons en 2012, la Procession de Frameries se targue d’être à la hauteur de la confiance accordée par ses pairs. Originalité, rigueur et qualité sont les maîtres mots de son organisation.

Depuis sa première édition, chaque jeudi de l’Ascension, nombreuses sont les paroisses voisines ou plus éloignées à venir processionner leurs saints patrons et patronnes dans les rues de notre cité: Nimy, Cuesmes, Havay, Ghlin, Saint Ghislain, Saint Symphorien…

Mons également rehausse notre procession par la présence de Hallebardiers protégeant le reliquaire du Chef de Madame Sainte Waudru.

Si Mons nous apporte un gage de qualité, que dire de Soignies qui nous montre sa sympathie en nous offrant l’originalité de réunir sur notre fief les deux époux Waldetrude et Madelgaire, les deux saints Waudru et Vincent.

Les groupes de l’Unité Pastorale

Fort de la reconnaissance de son groupe « Sainte Waudru et Sainte Aldegonde » processionnée par des « paysannes endimanchées » précédées d’un reliquaire monstrance protégé par la « Garde du Millénaire », le comité de la Procession de Frameries ayant à cœur de pérenniser la jeune ferveur processionnaire dans la commune, a créé différents groupes présentant les paroisses de l’Unité Pastorale Frameries-Quévy.

Sainte Waudru – Sainte Aldegonde

Sainte Aldegonde, de 10 ans plus jeune que sa sœur Waudru, mènera dès son plus jeune âge une vie profondément chrétienne. Son cœur brûlant de charité désirait abandonner toutes les richesses de la Terre pour posséder le trésor des biens célestes. Fuyant la poursuite incessante d’un prétendant à qui elle aurait été promise dès son plus jeune âge, elle ne songeait qu’à être la servante du Seigneur.

Fondatrice du chapitre de Maubeuge, elle est la patronne de nombreuses villes et villages dont Noirchain.

Elle est invoquée aujourd’hui pour tous les malades et, plus particulièrement, pour tous ceux qui sont atteints d’une maladie grave.

Contact VANOVERSCHELDE Sabine
sabinevano@hotmail.com
Sainte Waudru, nous la connaissons bien sûr beaucoup mieux. Elle fut mariée à Madelgaire, un prince au noble coeur, avec qui elle eut quatre enfants : Aldetrude, Madelberte, Landri et Dentelin mort en bas âge.

Investie de la plus ardente charité spirituelle, elle se retira avec ses deux filles à Castrilocus sur le versant de l’actuelle ville de Mons, tandis que son mari se retira sous le nom de Saint Vincent au monastère qu’il avait fondé à Haumont (Soignies).

On attribue nombreux miracles à notre Sainte Patronne.

Nous invoquons aujourd’hui Sainte Waudru, elle qui fut mère, pour garder l’amour véritable dans nos familles.

Le groupe processionne deux statues en bois polychrome des XVII et XVIIIème siècles.

La Garde du millénaire

La Garde a été fondée en 1972, pour accueillir les reliques de Sainte Waudru dans notre commune, à l’occasion des fêtes du millénaire de celle-ci. Lors de la Procession du Car d’Or de 1973 et 1974, La Garde rendait les hommages au Chef reliquaire de Sainte Waudru. L’officier porte le médaillon avec le sceau communal d’avant 1977.

Grâce à l’Administration Communale et plus particulièrement à son Echevin, Bernard Sirault, La Garde du Millénaire a pu être recréée dès la première procession de Frameries en 2012.

Contact Bernard Sirault

Notre-Dame de La Bouverie

Le groupe Notre-Dame de La Bouverie a été créé pour répondre à de nombreuses sollicitations de participation à de processions organisées par d’autres paroisses.

Les porteuses aux robes chatoyantes mettent en valeur une célèbre statue d’une Vierge présentant l’enfant Jésus en bois polychrome de style roman, provenant de l’église de La Bouverie.

Nous avons peu d’informations sur cette statue, qui semble-t-il, fut offerte par un ami de Louis Heushen, curé durant de très nombreuses années à La Bouverie. Elle proviendrait de l’abbaye de Montserrat en Catalogne.

Contact AUQUIERE Marie-Christine
auquiere.mch@gmail.com

Sainte Barbe et ses mineurs

Sainte Barbe, martyrisée et décapitée par son père qui fut immédiatement châtié par le Ciel en étant foudroyé par la foudre, est la patronne de toutes les personnes qui travaillent au péril de leur vie: ouvriers de la construction, démineurs, pompiers… Frameries trouvera bien entendu en Sainte Barbe, la patronne à invoquer à l’époque où l’activité minière battait son plein et que nombreux de ses citoyens étaient mineurs.

Les Mineurs processionnent une statue en bois polychrome du deuxième ou troisième quart du XIXème siècle provenant de l’église Sainte Waudru de Frameries.

Contact LEBAILLY Jean-François – 065.67.99.76
jf.lebailly@skynet.be

Chorale Paroissiale et Amicita

Il s’agit ici d’une association de chanteurs de différentes chorales paroissiales: Sainte Waudru de Frameries et Saint Joseph de La Bouverie, ainsi que des membres de la chorale Amicita de Dour.

Au son du fifre et du tambourin, ils interprètent des chants dédiés à Sainte Waudru et des œuvres de la Renaissance, époque à laquelle les reliques de Sainte Waudru furent processionnées pour la première fois par les chanoinesses afin d’enrayer l’épidémie de peste qui sévissait dans la région.

Contact CASAGRANDA Alexandre
casagranda_alex@hotmail.com

Saint Sébastien et ses Archers

Saint-Sébastien, né aux alentours de 260 à Narbonne, est centurion romain mais chrétien sous les Empereurs Dioclétien et Maximien qui lui vouent une grande affection. Il deviendra martyr pour avoir encouragé la pratique de la foi chrétienne, accompli des miracles et converti des milliers de personnes. Les souverains, se sentant trahis, ordonnent son exécution: il sera mis au poteau et transpercé de flèches.

Il est non seulement le patron des archers mais aussi des marchands de ferraille et des confréries de charité.

Nouveau groupe créé en 2015 à l’initiative de Philippe Debaisieux, Les Archers de Saint-Sébastien invoquent l’un des nombreux jeux populaires qui animaient notre commune aux XIXème et XXème siècles. Précédés des bannières des confréries de Saint-Sébastien de Frameries et de Givry, les porteurs en sarraus endimanchés soutiennent la statue en bois polychrome provenant de la défunte église de Givry.

Contact DEBAISIEUX Philippe

Groupe Saint Eloi

Saint Eloi, né à Chaptelat (près de Limoges) vers 588, est un riche orfèvre et monnayeur Gallo-Romain. Il fut le ministre des finances du célèbre Roi Dagobert. C’est en 641, qu’il devient Évêque de Noyon, après avoir fondé les monastères de Solignac, de Paris et l’Abbaye du Mont Saint Eloi à l’ouest d’Arras.

Considéré comme le Saint Patron de tous les ouvriers qui se servent d’un marteau, il était beaucoup fêté chez nous par les travailleurs des aciéries. Mais il est aussi le Saint Patron des fermiers, des laboureurs, des valets de ferme… C’est pourquoi les agriculteurs de l’Unité Pastorale Frameries-Quévy ont voulu le remettre à l’honneur.

Les Agriculteurs portent une statue en bois polychrome provenant de l’église d’Havay.

Contact DELMOTTE Sylvianne – 065.56.85.52
stephanedelmotte@live.be

Contact

Actualité de la procession