Depuis 2015, la catéchèse a changé. On ne parle plus de profession de foi, et la confirmation n’est plus quelque chose d’optionnel pour les durs de durs… L’article « le chemin de la catéchèse » explique pourquoi et comment.

Holy wins

Avec grande peine, je dois me rendre à l’évidence qu’il ne sera pas possible d’organiser le rassemblement Holy wins dans le cadre des obligations qui nous viennent du gouvernement et de l’évêché. Nous reportons cela à 2021. Pourtant, le Seigneur attend de nous que nous vivions intensément cette année cette fête de tous les saints. Déjà en surmontant joyeusement toutes les contrariétés. Et en cherchant comment manifester notre amour à tous ceux qui voient venir ce nouveau confinement avec un grand découragement.

Le chemin de la catéchèse

En 2015, les évêques francophones de Belgique se sont réunis pour réfléchir aux sacrements de l’initiation chrétienne de nos jeunes c’est-à-dire baptême-confirmation-eucharistie. Ils ont alors publié des propositions d’orientation pour un renouveau de la catéchèse.
Dans ce projet global de catéchèse, basé sur le cheminement catéchuménal (cheminement des adultes pour recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne, la catéchèse des enfants et des jeunes a connu un « renouveau ».

Modifié dernièrement: 24 avril 2020

Les commentaires sont terminés.